Amundi ETF Trend Report - Septembre 2018

Lundi 08 octobre 2018

Expertise, Vidéo

       

 

Après une pause au deuxième trimestre la collecte a de nouveau accéléré sur le marché des ETFs en Europe : les flux se sont élevés à 11.6 milliards € sur les trois derniers mois, portant le total à 37 milliards sur 2018.

Sur le marché des actions certaines grandes tendances se poursuivent au troisième trimestre: les actions américaines arrivent toujours en tête, tandis que les pays émergents continuent de subir des flux négatifs. A l’inverse d’autres tendances se sont inversées : les actions européennes ont retrouvé de l’attrait auprès des investisseurs, avec une collecte de plus d’un milliard € sur la période, et les flux sur les actions globales se sont quasiment taris alors qu’ils représentaient la plus importante collecte au  trimestre précédent.

Sur les expositions sectorielles ce sont les valeurs défensives qui ont eu les faveurs des investisseurs : elles représentent en effet plus de 80% des flux alloués aux ETFs sectoriels. On observe le même phénomène d’approche prudente au sein de l’univers factoriel puisque ce sont les facteurs Minimum Vol et Quality  qui ont capté la majeur partie du milliard € alloué à l’univers du Smart Beta sur le trimestre.

Dans l’univers obligataire on constate un maintien de l’intérêt marqué des investisseurs pour la dette d’état européenne et américaine. A cette tendance lourde de 2018 s’ajoute un revirement sur la dette d’état émergente : après 2 trimestres de flux sortants la collecte s’est élevée à 800 millions € sur les trois derniers mois.

Du côté de la dette d’entreprise le retournement esquissé au début de l’été s’est poursuivi, avec une collecte de plus d’un milliard €, essentiellement portée par les obligations à taux flottants.

Enfin, on peut noter que l’intérêt pour les matières premières s’est considérablement estompé. On observe en effet des sorties à hauteur de 2 milliards €, et ce malgré des prix qui continuent d’être bien orientés.