Amundi ETF Trend Report - Juillet 2018

Vendredi 06 juillet 2018

Expertise, Vidéo

 

Le ralentissement observé sur le marché européen des ETFs au mois de mars s’est poursuivi jusqu’à aujourd’hui. La collecte s’est ainsi élevée à seulement 5 milliards d’euros au deuxième trimestre, contre plus de 21 milliards sur les 3 premiers mois de l’année. Sur le marché des actions 2 mouvements principaux se sont dessinés. D’un côté les expositions globales et les Etats-Unis ont continué sur leur lancée du premier trimestre et ont récolté respectivement 5.5 milliards et 4.5 milliards € sur les 3 derniers mois. De l’autre côté on trouve l’Europe, le Japon et les pays émergents pour qui la tendance s’est inversée et qui ont vu leurs encours se réduire sur cette même période. Constat identique sur les expositions sectorielles et factorielles : le secteur financier et les ETFs smart beta ont subi des sorties sur le deuxième trimestre, mais conservent toujours un flux positif en 2018 grâce à leur très bon début d’année.
   
Enfin, la thématique de l’investissement socialement responsable reste quant à elle toujours porteuse, même si elle a elle aussi été victime d’un léger ralentissement des souscriptions ces derniers temps.
  
Dans l’univers obligataire les convictions des investisseurs sont beaucoup moins marquées et les allocations ont au contraire eu plutôt tendance à s’équilibrer dernièrement.
Sur la dette d’Etat, seuls les pays émergents ont été victime de flux sortant alors que l’Europe, les Etats-Unis et les expositions globales ont toutes collecté sur le trimestre.
Retournement de situation également sur les obligations d’entreprises qui, après avoir perdu plus de 2.5 milliards € sur le début de l’année, ont enregistré des flux légèrement positifs sur les 3 derniers mois.
  
Enfin, on peut noter que plus d’un quart des flux entrants sur le marché des ETFs au deuxième trimestre ont été alloués aux matières premières, qui ont largement bénéficié de la hausse des prix du pétrole et des métaux.