Les idées d'allocation ETF du mois - Novembre 2019

Lundi 18 novembre 2019

Cross Asset Investment Strategy

   

       

Amundi ETF sélectionne trois idées d’exposition pour votre allocation d’actifs s'appuyant sur le dernier numéro du Cross Asset Investment Strategy.

Idée #1 Crédit : appétit élevé

– « L’heure est donc à la prudence mais sans excès. Nous estimons qu’il convient de maintenir un positionnement sur le crédit pour exploiter les opportunités de portage. »

– « En ce qui concerne les obligations d’entreprises, nous préférons l’Europe aux États-Unis et sommes désormais plus constructifs, tactiquement, sur le HY européen (principalement pour le portage) en raison des perspectives favorables en termes de défaillances, de l’offre limitée et du positionnement accommodant de la BCE. »

– « Nous sommes positifs à l’égard de la dette IG en euros et en particulier la dette subordonnée des financières européennes. Il est toutefois important de porter une attention particulière à la liquidité dans cette phase du cycle. »

– « La BCE accommodante soutient l’environnement général de la dette HY en euros que nous privilégions en raison des opportunités de portage qu’elle offre. »

– « Nous maintenons un positionnement modéré en matière de risque sur le crédit américain et nous nous concentrons sur les secteurs permettant une exposition à la consommation intérieure américaine et une diversification accrue dans des secteurs où les valorisations relatives sont attractives. »

Idée#2 Action : positionnement prudent 

– « La faible visibilité sur les résultats futurs des entreprises appelle une attitude prudente sur les actions. »

– « [Actions des marchés développés] La rotation sectorielle a généré des opportunités attractives sur les titres value de qualité, avec une préférence pour les valeurs cycliques. »

– « [En Europe] Les fondamentaux des entreprises demeurent solides, les valorisations sont correctes et la volatilité accrue, tandis que les dislocations du marché pourraient générer des opportunités. »

– « Aux États-Unis, les valorisations des actions restent attractives par rapport aux titres obligataires, mais le ralentissement mondial et l’incertitude des politiques gouvernementales incitent à une approche plus prudente. »

– « [Aux Etats-Unis] malgré des données macroéconomiques et une actualité difficiles (accord commercial, candidature à la présidence d’Elizabeth Warren, mise en accusation de Donald Trump), il existe certaines poches (titres value/cycliques) aux valorisations convaincantes. »

– « Côté émergents, les valorisations sont encourageantes et le marché pourrait bénéficier d’un mini-accord sur le plan commercial.»

Idée#3 Obligations d’Etat : la quête de rendement

– « La quête de rendement se poursuivra, la quantité d’obligations à rendement négatif se situant à des sommets historiques. » 

– « Du point de vue des obligations internationales, nous restons neutres quant à la duration, avec une préférence pour la duration aux États-Unis par rapport à la zone euro et au Japon. »

– « Bien qu’en elles-mêmes les obligations d’État américaines ne soient pas bon marché, elles demeurent néanmoins attractives par rapport aux principaux autres marchés obligataires. »

– «[Obligations d’Etat européennes] Nous restons positifs sur les principaux pays périphériques européens (Espagne et Italie) dopés par les prévisions de la BCE et la nouvelle coalition politique en Italie qui se montre disposée à trouver un accord avec la Commission européenne sur le budget 2020. »

    Télécharger le Cross Asset Investment Strategy